Machine à commande numérique
de découpe du polystyrène au fil chaud

Introduction

Modéliste depuis... bouh, je ne sais même plus, je pratique de manière plutôt irrégulière. J'ai accroché très tôt sur la propulsion électrique, et suis plutôt attiré par les modèles non conventionnels (ailes volantes, canards...).

La découpe CNC

J'ai découvert la découpe CNC d'ailes en polystyrène tout d'abord dans la presse modéliste lorsque les premières tables professionnelles sont apparues (Step Four etc..., visible sur le site www.rc-aero.net), puis plus concrètement lorsque Bruno, un ami du club "Les Goélands" à Montreuil sous Bois (93) a réalisé une Rustica pilotée par l'interface MM2001.

Les premières découpes réalisées (une aile AZ) m'ont incité à posséder ma propre machine, qui serait plus compacte et plus facilement transportable que la Rustica. Certaines options (fixations des axes au plateau entre autres) devaient être revues car ne me satisfaisant pas.

Il faut dire qu'en raison d'actes de vandalismes répétés, il nous est difficile de laisser du matériel couteux dans le local du club. Ni Bruno ni moi de possédons la place dans nos appartements pour créer notre propre atelier. Nous nous retrouvons donc ainsi un soir en semaine, assemblons la table, effectuons nos découpes et redémontons le tout... Pas tip top. C'est sûr qu'une petite machine que je pourrais poser sur la table de la cuisine serait la bienvenue.

Conception de ma propre mécanique

Ingénieur de formation et aujourd'hui professeur de construction mécanique, l'occasion m'était donnée de mettre mes "talents" en oeuvre. De plus, travaillant dans un lycée technique et professionnel, j'ai la possibilité de faire usiner des pièces sur machines conventionnelles et à commande numérique. C'est décidé, ma machine sera "high tech".

Avantages : les usinages ne vont pas me couter cher, c'est un projet concret pour les élèves, ça intéresse les collègues car ça change un peu.

Inconvénients : les délais ne sont pas définis et ça peut prendre du temps... Le risque de rater une pièce est réel, à prévoir dans l'approvisionnement de matière...

Les solutions retenues sont développées dans la partie "Le projet".

Ca sent le sapin...

Ou plutôt le medium ;-)

Las d'attendre les pièces usinées CNC, nous nous sommes rabattu sur du "rustique". Un collègue du club a eu une idée innovante en matière de mécanique, que nous avons expérimentée. Finalement, c'était une fausse bonne idée et de correction en correction, c'est devenu un peu une usine à gaz, sans garanti de bon fonctionnement.

Donc j'ai fait ce que j'aurai dû faire depuis le début : une RUSTICA ! Bon, j'ai un peu modifié pour essayer de la rendre la plus compacte possible, mais j'ai conservé tous les principes...

Une semaine plus tard, la mécanique est presque terminée. Finalement le crash du Cessna sur interférence radio aura été une bonne chose : ça m'a boosté pour faire cette CN pour reconstruire un zinc !

Rustica compacte
Un week-end de travail...


Retour à l'accueil
Dernière modification le